Aller au contenu

Comment éviter les arnaques à l’édition de manuscrit ?

Éviter les arnaques à l’édition rev
Partager

En 2021 nous comptons 7000 maisons d’édition différentes. En effet, l’édition est un secteur très concurrentiel, rempli d’éditeurs de qualité mais aussi d’arnaques pour lesquelles il faut se méfier. Comment éviter les arnaques à l’édition ? 

Les anarques à l’édition se dénombrent par centaine. Le blog maison-edition vous propose un article dédié à la vérification du contrat d’édition. Afin de compléter cette liste, je souhaite également vous proposer un article qui met en avant les points à prendre en compte avant d’envoyer votre manuscrit à une maison d’édition.

Dans cet article nous ferons mention des points suivants :

  • Les différents types d’arnaques à l’édition possibles
  • Les points à prendre en compte pour différencier une maison d’édition à compte d’auteur et une maison d’édition à compte d’éditeur grâce à internet
  • La définition d’une maison d’édition à compte d’auteur et ses nuances

1. Les différents types d’arnaques à l’édition

Nous pouvons classer les arnaques à l’édition en 3 catégories :

a. Les arnaques liées au tarif du contrat d’édition

Cette mention est la plus discutable et la plus mentionnée par les blogueurs littéraires. Quand on évoque le fait, pour un auteur de se faire éditer contre une somme d’argent, l’éditeur est qualifié comme étant une édition à compte d’auteur et une arnaque. Or, compte d’auteur ne rime pas toujours avec arnaque. J’insiste sur la notion « pas toujours » car certains comptes d’auteurs sont à tout prix à éviter.

b. Les arnaques liées à l’impression et à la distribution du manuscrit

Le métier d’un éditeur est d’imprimer et de publier votre manuscrit. Pour se faire une étape incontournable est la distribution et la diffusion de votre livre. Avant d’envoyer votre manuscrit à une maison d’édition renseignez-vous sur son distributeur de livre. Cette information se trouve généralement sur le site internet de l’éditeur. Les distributeurs de livre de renom sont au nombre de 4 (Hachette distributionSodisUnion distributionInterforum) si votre maison d’édition en propose un autre, renseignez-vous bien avant de continuer vos démarches de prospection avec cet éditeur.

c. Les arnaques liées à la communication et à la promotion de votre livre

En tant qu’auteur votre objectif principal est de vendre et de faire connaître votre manuscrit. La notion de communication et de promotion de livre est indispensable pour une maison d’édition de qualité. Si vous confiez votre manuscrit à un éditeur qui ne met pas en place de campagnes de communication vous perdez votre temps et votre éditeur est un escroc. Il faut toujours vérifier que votre éditeur a les moyens de me mener à bien la promotion de votre ouvrage.

2. Savoir différencier une arnaque à l’édition et une maison d’édition traditionnelle grâce à internet

Comme nous avons pu le voir, il existe 3 catégories d’arnaques à l’édition. Mais comment peut-on différencier un éditeur escroc d’une maison d’édition traditionnelle de qualité ?

a. Le nom de son distributeur de livre et de ses partenaires

Si la maison d’édition n’a pas de partenaires (distributeurs/ diffuseurs de livre) cela signifie que votre livre a peu de chances de se retrouver en librairie. Pour vérifier ce point, rendez-vous sur le site internet de la maison d’édition et vérifier s’il fait mention de ses partenaires.

b. Les moyens de la maison d’édition

Vous pouvez vérifier facilement si votre éditeur a les moyens de promouvoir votre manuscrit en vous rendant sur société.com et en vérifiant le statut juridique de la maison d’édition. S’il est enregistré comme étant auto-entrepreneur il se peut que votre éditeur ait peu de moyens. Vérifiez également que son activité déclarée correspond à l’édition.

c. La prise de contact avec votre éditeur

Avant de signer votre contrat d’édition il est préférable d’échanger par téléphone avec votre maison d’édition.

Si votre maison d’édition n’est jamais joignable par téléphone, c’est inquiétant. Cela signifie que l’éditeur se cache et peut potentiellement mettre vos réclamations de côté. Il est difficile de régler tous les litiges et répondre à toutes les questions uniquement par e-mail.

d. Le référencement de votre ouvrage

Vérifiez toujours que votre éditeur est référencé sur la Fnac. Cela montre le professionnalisme d’une maison d’édition. Cherchez un livre de son catalogue puis regardez sur internet quelles bibliothèques en ligne le proposent. Vous verrez ainsi l’importance du référencement et du réseau de distribution de la maison d’édition

e. Votre éditeur doit investir pour l’édition de votre ouvrage

Au début de cet article, nous évoquions les arnaques liées au prix du contrat d’édition. Une maison d’édition à compte d’auteur ne rime pas toujours avec escrocs. La nuance se trouve dans l’investissement et l’engagement financier de votre éditeur pour votre ouvrage. Cependant, votre éditeur peut vous demander une participation financière, si celle-ci s’accompagne de la participation financière de votre éditeur. On appelle ces maisons d’édition, des éditions participatives. Il y a une participation financière de la part des deux parties et généralement les droits d’auteurs sont avantageux afin de compenser votre participation.

Pour vérifier que la maison d’édition investie également dans votre manuscrit, rien de plus simple : il vous suffit de vérifier la qualité et la pertinence des couvertures de livres proposés dans le catalogue de la maison d’édition. Cela signifie qu’un travail de graphisme et de design est réalisé et donc que l’éditeur investi dans la qualité et la communication de votre ouvrage.

3. Définition d’une maison d’édition à compte d’auteur et ses nuances

L’édition à compte d’auteur est un moyen d’édition qui engage financièrement l’auteur. Cette contrepartie financière permet à l’éditeur de mettre en place la fabrication et/ou la promotion de l’ouvrage. Afin de justifier la participation financière de l’auteur, les maisons d’édition à compte d’auteur proposent des droits d’auteurs plus élevés que les maisons d’éditions traditionnelles.

Ces éditeurs sont très discutés dans le monde de l’édition. Souvent qualifiés d’escrocs, les comptes d’auteur peuvent être comparés à des prestataires de service. Or, un éditeur ne doit pas avoir peur d’investir et de parier sur un auteur. Dans un contrat d’édition il doit y avoir une prise de risque de la part de l’éditeur.

Certaines maisons d’édition, plus petites, complètent la participation financière de l’auteur avec leur propre participation. La prise de risque est ainsi partagée.

Ces maisons d’édition dite « participatives » investissent et croient au potentiel de leurs auteurs. Seulement, elles ont besoin d’un coup de pouce pour assurer une impression et une fabrication de manuscrit de qualité.

Le processus de fabrication d’un livre est un processus long qui demande des compétences spécifiques à chaque étape.s

Vous pouvez lire l’article « qu’est-ce qu’une maison d’édition » afin d’élargir vos connaissances et votre esprit critique sur l’édition et les différents éditeurs.

Les arnaques sont partout, dans tous les domaines et les secteurs. A présent vous savez comment éviter les arnaques à l’édition de manuscrit.

Je vous propose un article sur les méthodes à adopter pour choisir sa maison d’édition ici. Ayez confiance en votre travail. Il faut s’armer de patience dans cette bataille à l’édition mais ne jamais perdre courage ni confiance.


Partager