Aller au contenu

Les soixante-quinze feuillets, résumé

Partager

Afin de comprendre pourquoi Les soixante-quinze feuillets fait parti des livres à paraître les plus attendus du mois d’Avril, je vous propose un résumé du livre.

Résumé du livre Les soixante-quinze feuilletsaux éditions Gallimard

Graal proustien, les “soixante-quinze feuillets” de très grand format étaient devenus légendaires. La seule trace qui en existait était l’allusion qu’y faisait Bernard de Fallois, en 1954, dans la préface du Contre Sainte-Beuve. En 1962, ils n’avaient pas rejoint la Bibliothèque nationale avec le reste des manuscrits de l’auteur de Swann. Leur réapparition en 2018 à la mort de Bernard de Fallois, après plus d’un demi-siècle de vaines recherches, est un coup de tonnerre.

Car les insaisissables “soixante-quinze feuillets” de 1908 sont une pièce essentielle du puzzle. Bien antérieurs au Contre Sainte-Beuve, ils ne font pas que nous livrer la plus ancienne version d’À la recherche du temps perdu. Par les clés de lecture que l’écrivain y a comme oubliées, ils donnent accès à la crypte proustienne primitive. “Un livre est un grand cimetière où sur la plupart des tombes on ne peut plus lire les noms effacés”, lit-on dans Le Temps retrouvé : mais ici, le temps n’a pas encore effacé tous les noms.

L'Auteur Marcel Proust

Actuweb maisons d'édition 150 ans de marcel proust

Crédit : France inter

Marcel Proust est un auteur qui fait parti de l’histoire. Pour l’occasion de ses 150 ans Gallimard et ses proches publient cet ouvrage inédit « Les soixante-quinze feuillets« . 

Valentin Louis Georges Eugène Marcel Proust est un écrivain français.

Issu d’un milieu bourgeois, cultivé et marqué par un entourage féminin, le jeune Marcel est de santé fragile.  Il aura toute sa vie de graves difficultés respiratoires causées par l’asthme.

La mort de sa mère le déstabilise  énormément. On voit alors ressortir d’avantage sa personnalité sensible et inquiète. Son activité littéraire devient plus intense. C’est en 1907 que Marcel Proust commence l’écriture de son grand œuvre « À la recherche du temps perdu« , dans la solitude de sa chambre aseptisée. Il écrit l’un des romans occidentaux les plus achevés. Les sept tomes sont publiés entre 1913 et 1927, c’est-à-dire en partie après sa mort.

Vous trouverez ici les secrets de publication son œuvre du coté de chez Swann


Partager