Aller au contenu

Combats et métamorphoses d’une femme

Partager

Afin de comprendre pourquoi Combats et métamorphoses d’une femme fait parti des livres à paraître les plus attendus du mois d’Avril, je vous propose un résumé du livre.

Résumé du livre Combats et métamorphoses d’une femme aux éditions Seuil

Pendant une grande partie de sa vie ma mère a vécu dans la pauvreté et la nécessité, à l’écart de tout, écrasée et parfois même humiliée par la violence masculine.

Son existence semblait délimitée pour toujours par cette double domination, la domination de classe et celle liée à sa condition de femme. Pourtant, un jour, à quarante-cinq ans, elle s’est révoltée contre cette vie, elle a fui et petit à petit elle a constitué sa liberté. Ce livre est l’histoire de cette métamorphose.

É. L.

Édouard Louis est écrivain. Ses trois premiers romans ont été traduits dans une trentaine de langues. Il a collaboré avec de nombreux metteurs en scène comme Stanislas Nordey ou Thomas Ostermeier. Il est également l’un des traducteurs de la poétesse canadienne Anne Carson. Depuis 2019, il enseigne à La Manufacture – Haute école des arts de la scène de Lausanne.

L'Auteur Edouard Louis

Actuweb maisons d'édition Edouard Louis Combats et métamorphoses d’une femme

Crédit : wikipedia

Edouard Luis, né Eddy Bellegueule est un écrivain français né le 30 octobre 1992

En février 2014, à 21 ans, il publie « En finir avec Eddy Bellegueule« , un roman à forte influence autobiographique. Très commenté dans les médias, et largement salué pour ses qualités, le livre donne lieu aussi à plusieurs polémiques.

C’est alors qu’il obtient le prix Pierre Guénin contre l’homophobie et pour l’égalité des droits. 

En 2015, il a été classé par le magazine Les Inrockuptibles parmi les cent créateurs qui, dans tous les domaines, inventent la culture française d’aujourd’hui.

En mai 2018, Édouard Louis sort son troisième ouvrage « Qui a tué mon père« .

Aujourd’hui, nous attendons avec impatience la sortie de son nouvel ouvrage « Combats et métamorphoses d’une femme« 

 


Partager